L'école de la vie est réaliser l'énergie libre du cœur: l'amour inconditionnel.
Elle vient visible par la fraternité universelle et sa concrétisation dans la paix.
Elle se réalise par un état de croissance continue de solidarité, en concret: par la création de relations autentiques, libres et créatives entre nous.
Cet état va au-delà de toutes les étiquettes et organisations qui peuvent nous séparer par leurs visions, aussi valables qu'elles soient.
Elle implique de valoriser tout dans la perfection de l'ensemble.
C'est un travail dynamique de synthèse.

Triangle MaRoPa (Madrid-Rome-Paris)


Plan de miséricorde 2016 pour la réalisation de la convergence de la Fraternité Universelle :

- 25-28 mars, Ille sur Têt et Força Real : ouverture du centre du triangle dans la lumière de Pâques :

Consécration le 28 Força Real comme « Montagne de la Fraternité Universelle du Monde »

- 23-24 de avril : Madrid : ouverture du triangle à la lumière de la compassion : dénomination de la plaza puerta del sol en "Puerta del sol de la Fraternidad Universal"

- 21-22 de mai : Roma : action de pardon de l’humanité: dénomination de la place Saint Pierre en "Piazza di San Pietro e di perdono della Fraternità Universale" (lune de Bouddha/Wesak)

-18-19 juin : Paris : action de réconciliation : dénomination de la Place de la Concorde en “Place de la Concorde de la Fraternité Universelle" (lune du Christ)

mardi 12 octobre 2010

Conviventia du week-end du 9-10 octobre 2010 à Barcelone

Dans la casa de espiritualidad de Nena Casas une rencontre conviviale entre basques, catalans (pôles opposés des Pyrénées) et des français, libres entre eux a eu lieu.

Quand temps et espace s’échangent entre eux, les dimensions inférieures de la terre s’ouvrent pour les dimensions supérieures, plus subtiles, de l'univers. Cet échange est un processus d'énergies de différents plans qui coïncident. Ce processus est propre à ce temps de transformation de la planète. Mais il ne se passe rien s'il n'est pas reconnu par l'esprit, par une attitude adaptée et assez soutenue à différents niveaux et focalisée dans des lieux adéquats.

Du plan mathématique de l'univers la date et l'heure du 10.10.2010 à 10h10 du matin était une indication forte de coïncidences. Mais quel était son importance dans la lumière de la transformation actuelle de la planète ?

Le 10 octobre 2010 a été déclaré « Jour d'action globale » par différentes organisations écologistes internationaux. C'était aussi le huitième jour contre la peine de mort. Des milliers d'événements étaient prévus dans presque tous les pays du monde. Aux Maldives, les chefs politiques iraient installer des panneaux solaires sur leur maison. En Colombie, une partie du théâtre de rue sur le sujet du changement climatique, irait faire la plantation de 350 arbres. Au Japon, deux combattants sumo, devraient faire du vélo pour montrer les bienfaits de l’activité physique ! Et tant d’autres activités qui montrent toutes la tendance de l’élévation de la conscience de l’être humain vers le plan collectif, ce qui en réalité n’est pas visible mais qui se réalise par la cohérence et la coïncidence des énergies de plusieurs plans. Enfin, c’était un jour d’invitation (à 10h10) à faire une minute de silence pour une méditation ou pensée positive sur le destin de la planète (une expression du premier combat eschatologique du livre de l’apocalypse)

On peut synthétiser la transformation de la planète dans le nouveau paradigme de la conviventia, mot nouveau qui veut dire : le changement des relations avec notre entourage, avec nous-mêmes et avec les autres. L’évolution de la vie demande plus de cohérence et d’harmonie. La loi de la domination et de la séparation est en train de détruire la survie sur la terre. Cela nous pousse à passer du survivre au vivre ou être celui que nous sommes, des êtres divins conscients et créateurs, ce qui veut dire responsables (habiles à répondre aux appels de la vie)

Toutes ses énergies mises en mouvement cadrent dans la réalisation du plan divin, connu par les membres de la Grande Fraternité Cosmique qui se révèlent de plus en plus dès les différentes dimensions intra- et extraterrestres au fur et à mesure que l’inconscience de la masse de l’humanité se transforme en une masse critique consciente et s’ouvre pour l’entrée de ces dimensions spirituelles dans la vie planétaire. Selon ce processus se révèlera aussi la présence réelle, jusqu’au niveau physique, des membres (maîtres) de la Grande Fraternité pour révéler le plan divin de la planète et les systèmes solaires (par l’extérioration de ce qu’on appelle la hiérarchie spirituelle. C’est une hiérarchie de réalisation d’amour inconditionnel.)

Tout ceci fait partie de la concrétisation du retour du Christ Cosmique ou de l’essence de l’Esprit Un et Universel que nous appelons Dieu, Allah… Nous sommes en train de découvrir que nous faisons tous l’expérience de notre initiation dans sa réalisation qui est en même temps notre réalisation divine. Comme c’est un processus de l’inconscience à la conscience, on ne peut pas diviser la conscience universelle en manifestations de personnalités séparées de l’ensemble. Son essence peut se focaliser dans une ou autre personne selon les circonstances et la conscience réalisée à un moment donné. De cette façon Jésus était, quand il parlait de son Père (l’Esprit Universel), à ce moment du processus de la conscience planétaire, l’unique fils, la première manifestation, ou plutôt : focalisation reconnaissable de l’amour inconditionnel pour la conscience humaine du moment. L’amour (et faire l’amour) est effectivement la première essence de la vie qui affecte la conscience de l’être humain. Il est en même temps la première essence divine que Jésus indiquait comme l’état d’être : le Christ.

Il focalisait cet état de Christ pour le repartir entre tous (c’est pour cette répartition spirituelle qu’il mourait au niveau inférieur de son ego spirituel). Cet état divin de Christ n’est donc pas un privilège d’un seul homme comme il expliquait mais un appel à la réalisation pour tous. Connaissant le processus de cette réalisation, Jésus savait que nous avons d’abord besoin de la libération de la conscience individuelle comme référence pour pouvoir accéder aux niveaux supérieurs et subtils de la conscience collective qui sont les expressions ou marches sur l’échelle de la réalisation de la conscience de l’amour inconditionnel. Il pouvait donc prévoir que le retour du Christ provoquerait beaucoup de confusion et nécessiterait un changement du plan individuel de la conscience divine, dont il donnait le premier témoignage vivant, vers le plan collectif de la conscience divine. Ainsi il n’est dores et déjà plus possible par la croissance de notre conscience qu’une seule personne soit la manifestation du Christ mais cette manifestation nécessite au moins le support d’un groupe, une masse critique qui a la conscience qui converge dans le même et unique Esprit Christique. Dans cette masse consciente l’essence christique peut se focaliser o cristalliser dans une ou deux personnes (masculine et féminine pour montrer l’égalité) pas comme des privilégiées mais comme référence d’indication du processus de service au plus grand bien de tous.

Par le fait que nous avions traité le samedi ce nouveau paradigme dans ce contexte, que nous avons fait l’expérience de la création d’une conscience collective pendant l’oraison pour les malades dans cet esprit, nous avons aidé à créer les conditions qui permettaient que toutes les énergies positives générées sur la terre ces jours sur différents niveaux ont convergées et ont ancrées définitivement la descente de l’Esprit du Christ Cosmique dans la terre en donnant une accélération au processus de son retour.

Nous étions dans le lieu juste pour nous en rendre compte (le lieu « nena casas » - petites maisons- dans la zone de Tres Torres – les trois tours- où nous avons partagé le pain préparé par un d’entre nous, était au niveau collectif ce qu’était Bethlehem – la maison du pain de la vie focalisé dans une personne il y a environ 2003 ans au niveau individuel avec les trois mages). Une étude numérologique est très révélatrice pour le fait de l'inversion le jour du 10 entre temps et espace par la force de convergence de la lumière spirituelle générée. La lutte d’opposition exprimée par les tours jumeaux tombés a fait dans la conscience de l’être humain la place pour l’union et l’unique tour qui reste. C’est la tour de nena casas qui représente l’humilité et la neutralité, la tour de la liberté et de l’énergie libre du cœur qui commence à coïncider avec l’énergie libre du libre arbitre de notre mental, libéré des folies de lutte pour la paix. La seule paix durable c’est la paix créée par le consensus en harmonie et pas imposée par le plus fort qui semble avoir gagné dans les conflits.

La construction de la conscience collective est un travail très concret et très réaliste. C’est un processus de synthèse dont parle Alice Bailey et la mission du promoteur de Synthèse, connu par les frères de Grand Fraternité comme le serviteur H.

Que chacun de nous puisse entrer dans ce processus qui unit le cœur avec l’énergie libre d’amour de notre âme à l’aide d’une nouvelle vision (holistique) sur l’ensemble de la vie.

L'Esprit de vérité

L'Esprit de vérité fait appel à la miséricorde qui implique la compassion et le pardon.

La miséricorde réunit toutes les qualités qui sont nécessaires pour l'ouverture de notre esprit et de notre conscience:

- l'humilité, au lieu du sentiment de supériorité ou de l'infériorité" permet de se mettre à la hauteur de l'autre et crée la communication nécessaire ou la syntonie pour que nos interactivités soient partagés dans les mêmes circonstances ;
- la patiente, au lieu de l'imposition autoritaire, permet l'adaptation de notre communication au rythme de l'autre et de l'ensemble et créent la synchronie dans la coopération;
- la bienveillance ou la valorisation de l'autre, au lieu du non-respect, permet de reconnaître à travers l'autre ce qui nous échappe et donc nous manque pour unir les forces de la synergie qui garantissent la paix;
- la magnanimité du cœur, au lieu de la rigidité mentale qui ne laisse pas de place aux expériences et instructions nécessaires pour pouvoir communiquer avec la vision des autres dans un processus de synopsis.
- la clémence et l'indulgence, au lieu du rejet qui est différent à soi-même, permet de pardonner à l'autre et faire appel à son authenticité pour qu'il entre dans la symbiose avec notre sphère de vivre et de penser;
- la générosité, au lieu de garder tout pour soi, permet d'aimer sans juger et de donner à l'autre dont il a besoin mais qu'il n'est pas capable d'acquérir de soi-même, c'est la concrétisation de con-science et de la science de synthèse;
- la créativité, au lieu de l'application conservative des règles strictes, permet de dépasser les blocages de la sagesse, enfaisant de la vie une
célébration qui exprime la possibilité d'unir et de réaliser le rêve du paradis, caché dans chacun de nous.


Chinus aquarius en fleur au jardin de Palmille

Chinus aquarius en fleur au jardin de Palmille
Pâques 2013 l'éclosion d'un esprit nouveau et d'une création nouvelle